Job crafting : le plaisir au travail

Le job crafting est, pour le salarié, l’art de réinventer son métier pour qu’il corresponde davantage à ses besoins. Ce procédé qui valorise le bien-être du travailleur arrive tout droit des États-Unis et est désormais bien présent en Europe. Dans une démarche globale d’amélioration de la qualité de vie, les salariés ressentent le besoin de s’épanouir dans leur travail. Ils en font, par ricochet, profiter leur entreprise. “Job crafter” est un processus réfléchi qui se met en place petit à petit, en étudiant les pistes d’amélioration des missions. Focus sur cette nouvelle tendance.

Le job crafting ou l’art de trouver du plaisir au travail

Par le job crafting, le salarié façonne son travail à son image. Ceci a un impact largement positif sur son état moral, mais aussi sur l’entreprise elle-même.

  • Qu’est-ce que le job crafting ?

Le job crafting consiste à modeler son poste afin de retirer un maximum de satisfaction dans les tâches à accomplir. C’est une réelle quête de sens dans le travail qui va permettre au salarié de se sentir valorisé et motivé. En effet, chaque métier comporte des tâches rébarbatives, souvent source de démotivation. Il est, pourtant, possible d’apporter quelques modifications à ces missions pour les rendre plus plaisantes. Le salarié gagne, ainsi, en autonomie et en liberté grâce à sa prise d’initiatives. Il va mettre à profit son expérience, ses valeurs, et ses capacités pour sculpter son job, tel un artisan.

 

 

  • Les avantages du job crafting

Bénéficiant d’une marge de manœuvre plus importante dans ses actions, le salarié se sent davantage impliqué et engagé dans son métier. Il se responsabilise et retrouve du plaisir au travail. En effet, le travailleur gagne du temps dans l’exécution de certaines tâches et se concentre davantage sur celles qu’il affectionne. Il transforme, ainsi, son quotidien et préserve sa santé. Exit le burn-out et le bore-out, véritables fléaux de ces dernières années.
Le bien-être du salarié au travail a un impact non négligeable sur l’entreprise. En effet, le travailleur gagne en efficacité et en productivité dans son job et obtient un meilleur rendement. En outre, cela implique pour la société des taux d’absentéisme et de turnover limités.

Comment sculpter votre job à votre image ?

créer son job

Le job crafting, c’est bien, mais vous vous demandez certainement comment faire pour transformer votre métier en un job de rêve. Pour arriver à vos fins, il va d’abord être nécessaire de définir les aspects à modifier dans votre travail. Ensuite, vous pourrez envisager de passer à l’action.

Les axes de modification de votre job

Pour vous aider à y voir plus clair, l’Université du Michigan a publié l’étude « What is Job Crafting and Why does it Matter ? ». Cette dernière traite des différents axes à modifier dans le travail.

  • Ajustez le contenu de vos tâches

Pour rendre vos missions plus attractives, vous avez la possibilité de modifier leur nature. Vous pouvez, par exemple, repenser la manière dont vous traitez les tâches les plus ennuyeuses. En les optimisant et en modifiant leur quantité et leur variété, vous devriez gagner de l’intérêt dans leur exécution.

  • Perfectionnez vos méthodes de travail

Pour rendre vos missions plus agréables, n’hésitez pas à réorganiser directement votre travail, voire celui de votre équipe. Certaines tâches très répétitives pourraient, par exemple, être automatisées.

  • Travaillez votre état d’esprit

Chaque instant est bonheur à qui est capable de le voir comme tel.”

Comme le dit si bien le célèbre auteur Henry Miller, l’état d’esprit joue un rôle essentiel dans la quête du bonheur. En effet, l’intérêt que vous portez à votre travail dépend de la façon dont vous le percevez. Pour donner du sens à ce que vous faites, adoptez une vision globale de votre métier et considérez la finalité des tâches.

  • Cultivez vos relations professionnelles

De nombreuses personnes sont à la recherche d’un côté plus « humain » dans leur job. Les relations humaines amènent, en effet, épanouissement et bien-être. Et lorsque cet aspect fait défaut dans le travail, les travailleurs en sont souvent affectés. Il ne tient qu’à vous de cultiver des liens professionnels, que ce soit avec vos collègues, vos clients ou vos prestataires. Par exemple, pour humaniser vos rapports, remplacez le mail par un coup de téléphone ou, mieux, par un rendez-vous physique.

La mise en œuvre du job crafting

job crafting

Modifier la façon dont vous travaillez ne peut se faire sans un soupçon d’audace, de créativité et d’écoute de soi. Après un temps de réflexion, vous allez devoir mettre en œuvre des actions concrètes pour changer votre quotidien. Dans tous les cas, ne restez pas dans votre coin. Il est, en effet, possible d’entreprendre ce cheminement en collaboration avec vos collègues.

  • Analysez votre poste

Commencez par effectuer un état des lieux de vos tâches. Listez celles qui vous plaisent, celles qui vous sont moins agréables et celles que vous détestez. Essayez de cerner ce qui vous déplaît : est-ce la nature de vos missions ou la manière dont vous les exécutez ? À partir de là, identifiez les aspects de votre travail que vous souhaitez supprimer, modifier ou conserver.
Réfléchissez, ensuite, à ce que vous pourriez mettre en œuvre pour rendre vos tâches plus intéressantes. Vous souhaitez peut-être bénéficier de plus d’autonomie, de challenges, voire de reconnaissance. N’hésitez pas à imaginer la fiche de poste idéale. Vous avez aussi la possibilité de vous inspirer de la concurrence pour entreprendre votre job crafting. Pour cela, approchez des personnes qui occupent le même poste que vous dans d’autres entreprises pour voir comment elles s’organisent.

  • Identifiez vos atouts

À présent, faites le point sur vous. De quoi avez-vous besoin pour vous sentir accompli ? Qu’est-ce qui vous fait plaisir ? Qu’est-ce qui vous motive ?
Identifiez également les qualités qui pourraient être bénéfiques pour votre travail. Analysez vos atouts et cernez les éventuelles compétences à développer.

  • Échangez avec votre hiérarchie

Une fois que vous avez effectué un bilan sur votre travail et vos aptitudes, n’oubliez pas d’en parler avec votre hiérarchie. Il serait, en effet, malvenu de procéder à une quelconque modification de votre poste sans en informer vos supérieurs. Il est, d’ailleurs, important que vous disposiez de leur soutien pour réussir dans votre démarche. Votre patron sera certainement ravi des initiatives que vous souhaitez prendre pour le bien de tous.

  • Passez à l’action

Pour finir, il est temps de passer à l’action ! Ce n’est l’étape la plus facile, elle demande en effet de sortir de sa zone de confort pour se lancer. Qu’à cela ne tienne, à ce stade, vous êtes certainement prêt à modifier votre quotidien. Mettez donc en œuvre vos stratégies et testez vos nouveaux procédés. Une fois le premier pas effectué, le reste coulera de source. Et si vous voulez plutôt changer de job, trouver votre ikigaï peut vous aider à être plus heureux au travail.

Le job crafting est donc plutôt simple à mettre en place pour des répercussions positives non négligeables. Finalement, beaucoup de salariés le pratiquent sans le savoir, en souhaitant simplement trouver de l’épanouissement dans leur travail. Si cet article vous a été utile, n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux !

Laisser un commentaire