Comment changer de voie professionnelle quand on vous fait douter

Comment changer de voie professionnelle quand on vous fait douter

Un truc qui bloque énormément de gens pour changer de voie professionnelle, c’est… les Autres. Avec un grand A. 

Que vont-ils en penser ? Et si vous lâchez votre bon job bien payé pour devenir écrivain… que va-t-on dire ? 

Alors en lisant ces lignes, vous vous dites peut-être que non, vous vous en moquez. 

Mais réfléchissez :

Qu’est-ce qui vous bloque aujourd’hui pour changer de voie professionnelle ?

La peur du risque ? 

Bien souvent, on peut tenter des choses, tâtonner, sans prendre trop de risques… si ce n’était que la peur du risque, il y a des solutions. 

Le fait de ne pas savoir du tout vers quoi aller ? 

Oui… mais si vous vous donnez vraiment les moyens, en prenant un peu de temps pour vous, en lisant des choses, en vous faisant accompagner… ça viendra. 

Vous le savez. Peut-être faudra-t-il un peu de temps, mais ça viendra. 

Non, généralement, l’un des grands blocages, c’est le qu’en dira-t-on. 

C’est qu’on n’assume pas pleinement le fait de vouloir changer de voie professionnelle. 

Quand je dis les Autres, avec un grand « A »… c’est parce que ces autres peuvent ne pas être vraiment définis. Il n’y a pas 1 personne en particulier à laquelle vous n’osez pas en parler. 

C’est plutôt un sentiment diffus de ne pas assumer, ne pas savoir l’expliquer… aux autres comme à vous-même. 

Qu’en pensez-vous ?

Mon expérience est qu’il est important de vous concentrer sur vous. Donner de l’espace dans votre emploi du temps, dans votre tête, au changement. 

Et pour cela, mon conseil :

Parler le moins possible aux autres de votre projet de reconversion

Vous pouvez en parler un peu aux personnes de confiance, celles qui ne jugent pas, celles qui écoutent et vous soutiennent dans votre démarche. 

Mais n’en parlez pas à ceux qui ont un avis sur tout, qui doutent, et vous font douter. 

Les autres ne sont pas vous. Il n’y a que vous qui puissiez savoir ce que vous souhaitez, et ce qui est bon pour vous. 

Pour trouver sa voie, changer d’orientation, ça demande de regarder en dehors de ce que l’on fait actuellement. 

Réfléchir à des voies non explorées… qui peuvent paraître parfois un peu dingues au premier abord. 

Et dites-vous bien quelque chose : tant que vous n’aurez pas construit une nouvelle situation, une nouvelle stabilité dans votre nouvelle voie, il y aura toujours des gens pour douter, et vous faire douter. 

Concentrez-vous sur vous. Laissez de la place à votre intuition, à vos ressentis, à vos tripes. 

C’est le meilleur moyen pour arriver petit à petit à trouver la bonne voie pour vous. 

Après, si vous souhaitez accélérer le processus, et ne plus rester dans le flou… ce que je vous propose sur cette page pourrait vous intéresser. 

Laisser un commentaire