Qu’est-ce que ton hobby révèle de ta personnalité sur ton cv?

 

Les loisirs sont un aspect important du temps libre, apportant à la fois détente et plaisir à nos vies stressantes. Alors que certains loisirs permettent une déconnexion totale, d’autres offrent de véritables opportunités d’expression créative ou  de développement physique.

En fait, de nombreux passe-temps offrent plus de satisfaction que beaucoup de carrières, soyons honnêtes. Peu importe quel est votre loisir tant qu’il est gratifiant et constructif, il peut augmenter considérablement votre qualité de vie. De plus en plus de personnes aujourd’hui finissent même par faire de leur loisir leur emploi à temps plein et change complètement leur style de vie.

Une récente étude scientifique (Root-Bernstein & al., 2008) s’est intéressée à la relation entre la pratique régulière d’un hobby artistique et la réputation d’un chercheur. D’une part, ils ont découvert que les prix Nobels pratiquent plus souvent un hobby artistique que les autres. D’autres part, pratiquer plusieurs activités renforcerait leurs compétences dans chacune d’entre elles, même si la pratique des arts et l’activité scientifique semblent demander des capacités différentes. Tout bénéfice donc!

Enfin, nos loisirs dévoilent bien sûr qui nous sommes. Par exemple, la sociologie a depuis longtemps fait des liens entre nos loisirs et notre appartenance sociale. Pour ce qui est de la psychologie, il est évident que nos loisirs révèlent nos traits de personnalités et vice versa.

Voici une série de hobbies qui révèlent vos forces et quelle fonction pourrait vous convenir. C’est intéressant de voir ce que nos loisirs peuvent nous apporter ! Faites le test:

Dis moi quel est ton hobby, je te dirai qui tu es 😉

Les sports d’endurance

Les sports comme la course à pied, la natation, le fitness, etc. supposent qu’une personne qui les pratique a de la ténacité, de la persévérance et du dynamisme, qui sont d’ailleurs exactement les qualités recherchées pour une fonction dans la vente.

Les sports extrêmes

Des activités telles que l’escalade, le saut en parachute ou la plongée sous-marine dévoilent une personne qui aime repousser ses limites et prendre des risques calculés. Ces qualités sont utiles pour les personnes qui assument des rôles de leadership ou des rôles de chef de produit / département.

Les loisirs créatifs

Les loisirs comme la cuisine, la peinture et la photographie sont des activités artistiques qui montrent que vous avez un esprit créatif. De tels passe-temps pourraient vous rendre plus intéressant pour les employeurs dans des secteurs dynamiques comme le marketing, les relations publiques, le design, etc.

Les sports d’équipe

Les sports collectifs tels que le football, le basketball, le hockey, etc. favorisent évidemment le développement de l’esprit de groupe et montre que vous êtes capable de travailler en tant que membre d’une équipe dans la poursuite d’un objectif commun. Bien que cette qualité soit recherchée dans la plupart des secteurs, elle peut être particulièrement utile dans les environnements ou les relations interpersonnelles sont fréquentes.

Les jeux de stratégie

Vous êtes un amateur de jeux d’échecs, de poker ou même de sudoku ? Alors vous avez surement la fibre du stratège en vous. Ce type de talent est déterminant dans  les postes à responsabilités qui demandent des qualités d’organisation et de planification.

L’écriture créative

Avoir une bonne plume, c’est à dire du style et une grammaire irréprochable n’est pas donné à tout le monde. Il dénote votre aisance à utiliser les subtilités de la langue de manière pertinente. Un intérêt pour l’écriture créative que ce soit par la poésie, des histoires courtes ou un blog personnel – peut mettre en évidence vos qualités de communication. Ce type de compétence est très recherchée à l’heure actuelle dans plusieurs types de fonctions liés aux médias sociaux.

La lecture, les visites de musées et de bibliothèques

On vous traite d’intello! Qu’à cela ne tienne. Un intérêt pour les activités basées sur l’apprentissage peut mettre en évidence une soif de connaissances, une curiosité intellectuelle avide. Et cette compétence pourrait faire de vous un chercheur particulièrement bon. Cette soif de connaissance peut faire de vous un excellent orateur, présentateur ou même professeur.

L’animation d’une communauté

Que ce soit la participation à des mouvements de jeunesse ou tout autre groupe. De tels passe-temps suppose que vous êtes quelqu’un qui est à l’aise avec les autres. Cela signifie que vous pourriez être considéré comme une personnalité particulièrement intéressante pour occuper des rôles de gestion.

Dites-moi dans les commentaires quels sont vos hobbies ? Quelles qualités ils développent chez vous ou comment vous les utiliser dans votre travail.

Comment écrire une dissertation passionnante, sur n’importe quel sujet!

 

Vous vous demandez comment faire une dissertation? Ou bien comment améliorer un texte ? Peut-être que vous êtes bloqué devant la page Word de votre ordinateur sans savoir par quoi commencer. Pas de stress ! Vous devez écrire une dissertation en philosophie ou même une thèse ? Cet article vous donne une méthode et un plan de dissertation à suivre. A la fin de cet article, vous serez capable d’écrire et de réussir une dissertation sur n’importe quel sujet !

Sans une bonne méthode, une dissertation de quelques pages peut vite prendre des jours. Ça devient une corvée dont il faut se débarrasser au plus vite. Alors que vous pouvez la terminer en quelques heures et même y prendre du plaisir. En fait, le temps réellement consacré à l’écriture peut-être très court. Sauf, si vous passez beaucoup de temps à trouver l’idée principale, à refaire la structure, à vous disperser… Bref, l’objectif de cet article est de savoir comment bien écrire sans y passer trop de temps. 

Quand j’étais étudiant, je détestais écrire des dissertation. Je n’aimais pas suivre les règles de rédaction scolaire comme le style, les références et l’argumentation. Peut-être qu’en ce moment votre seule motivation est d’avoir une bonne note. Pas de soucis, j’ai écrit facilement des dissertations et des essais de qualité. Je vous explique comment ici en dessous.

1. Rassemblez vos idées pour écrire mieux et plus vite

Notez tout! Que ce soit dans un cahier ou un fichier électronique sur Evernote.  Dès qu’une idée vous inspire, écrivez-la. Vous pouvez ensuite faire des catégories pour classer ces idées. Celles qui vont dans le même sens, celles qui sont en opposition. En général une seule idée, va en produire d’autres. Vous verrez votre structure apparaître assez rapidement. J’ai souvent constaté qu’un texte est facile à écrire quand j’ai l’idée principale et que je peux faire des liens avec d’autres idées. Vous pouvez aussi vous aider en faisant une Mindmap.

2. Délimitez le cadre de la dissertation

Écrivez quelques mots sur chaque paragraphe. Chaque paragraphe développe une seule idée. Pas plus, sinon vous risquez d’embrouiller le lecteur. Une fois que vous aurez posé le cadre, vous pourrez plus facilement voir le fil conducteur de votre réflexion. Ce qu’il vous manque. Les points qui ne sont pas assez développés. Les paragraphes à supprimer éventuellement.

3. Racontez une histoire

C’est sans doute un des conseils qui amène les meilleurs résultats. J’aurais aimé le mettre en application plus tôt. Que vous écriviez une dissertation, un article scientifique, une thèse. Vous devez toujours raconter une histoire. C’est selon moi, la façon la plus efficace pour faire un passer votre message. Commencer un texte par un court récit permet au lecteur de comprendre de quoi vous allez parler. Beaucoup de mes étudiants font souvent l’erreur de commencer leurs travaux de manière brute ce qui rend la lecture moins agréable et facile.

4. Ne cherchez pas la formulation parfaite

Dès que les idées commencent à remplir la page, la première version peut souvent être faite en quelques minutes. Vous pourrez encore y revenir plus tard et y apporter quelques améliorations. Le plus important est de ne pas vous arrêter quand vous sentez que vos idées arrivent naturellement. Que votre pensée est fluide.

5. Laissez reposer votre texte

Si vous avez encore quelques semaines pour rendre votre copie, l’idéal est de laisser votre rédaction de côté. Sans l’oublier. A ce stade, vous devriez avoir une structure et une première ébauche. Toutes les idées en plus seront des bonus. Je retourne souvent voir des articles brouillons que j’ai écrit un sur sujet. Dès qu’une nouvelle idée me vient à l’esprit, je la rajoute. Les idées me viennent naturellement sans même que j’y pense.

6. Allez à l’essentiel dans toutes vos rédactions

En tant qu’enseignant, je peux vous dire que les profs ont horreur du baratin. De nombreux étudiants pensent que plus ils en mettent mieux c’est. Et c’est faux! 99% des profs préfèrent une version courte qui va droit au but. Et soyons honnête, ils préfèrent une copie qui va à l’essentiel pour réduire leur temps de correction.

7. Faites relire votre rédaction

Pas nécessairement pour corriger vos fautes d’orthographe. Mais plutôt quelqu’un qui aura un rôle d’éditeur. C’est à dire quelqu’un capable de comprendre le contenu et vous donner son avis. Demandez lui s’il voit des nuances à apporter ou ce qu’il aurait ajouté au texte.  Vous êtes bien sûr libre de tenir compte de son avis ou pas. Cependant, confronter votre écrit aux lecteurs vous aidera à coup sûr à améliorer sa qualité.

Que retenir ?

Bien écrire ne veut pas dire remplir des pages le plus rapidement possible. Voici ma recette : sujet + verbe + complément. Réduisez la longueur de vos phrases en choisissant mieux les mots de votre dissertation. Ainsi vous pourrez montrer au professeur votre maîtrise du sujet. Votre objectif de rédaction devrait toujours être d’apporter le plus de valeur au lecteur. Qu’est-ce que vous voulez lui apprendre ? En quoi votre point de vue est différent, original ?

3 tuyaux pour améliorer votre texte avec punch

# Ajoutez des mots « puissants » dans votre rédaction

Ce tuyau est très simple et rapide à appliquer. Parcourez chaque ligne de votre texte en soulignant un mot à remplacer par un mot « puissant ». Vous allez me dire « ok mais c’est quoi un mot puissant » Un mot puissant est un mot qui déclenche une émotion. La publicité en use et en abuse.  En faisant attention aux prochaines pubs que vous voyez, vous pourrez les identifier facilement.  En général, elle essayent de déclencher deux émotions principales : le désir ou la peur. En ajoutant des mots puissants à votre rédaction vous donnez beaucoup plus de vie à vos textes.

# Variez la tonalité de votre texte

Si vos phrases expriment clairement vos idées et ne ressemblent pas à la lecture d’un dictionnaire alors c’est gagné. Votre texte n’est pas monotone. Sinon, soulignez chaque passage qui n’est pas clair ou ambigu. Transformez-le en une phrase accrocheuse. Car même si le prof veut qu’on suive les règles académiques dans nos essais, nous avons encore beaucoup de liberté. Le style nous appartient et nous permet de nous démarquer des autres par notre personnalité.

# Ajoutez des citations inspirantes

Une citation ou un proverbe est une excellente manière de commencer un texte. Dans l’idéal choisissez une citation qui résume l’idée principale ou le sujet de votre texte. En ajoutant des citations, vous donnez au lecteur l’envie d’en savoir plus. Vous ajoutez des références crédibles. Vous faites preuve de culture générale. Bref, ne vous en passez pas.

Exemple:

 » Pour bien écrire, il faut sauter les idées intermédiaires, assez pour n’être pas ennuyeux, pas trop de peur de n’être pas entendu.  » Montesquieu

Cette application gratuite va directement améliorer votre note finale !

Il y a quelques temps, j’ai découvert une application géniale. Qui vous permet d’améliorer en un clic, (allez, disons deux) la qualité d’un texte. Bref, vous devenez instantanément un meilleur écrivain! J’ai pourtant l’habitude d’écrire des articles scientifiques ou de blog comme celui-ci. Mais avec cette application, je me suis encore amélioré. Tout le monde peut donc en profiter.

Tout ce que vous avez à faire est d’aller sur le site et l’application est tout de suite utilisable. Pas besoin d’installer quoi que ce soit. L’application met tout de suite en évidence les erreurs d’écriture. Vos phrases deviennent plus claires, plus précises et accrocheuses.

Les 4 clefs d’une présentation orale réussie, sans stresser

presentation-sans-stresser

Que  vous soyez étudiant à l’université ou dans une grande école, il y a de fortes chances pour que vous soyez appelé à faire une présentation orale devant vos camarades et votre professeur. Cet exercice, parfois déroutant, est une bonne façon de s’entrainer à parler en public et à exprimer ses idées avec clarté. Alors que certains étudiants semblent y arriver sans problème, d’autres sont vite envahis par le stress lorsqu’ils se retrouvent face à un auditoire.

Si vous vous demandez comment réussir votre présentation orale, nous avons rassemblé dans cet article quelques conseils pour vous aider à vous sentir à l’aise et maintenir l’attention de votre auditoire.

1) Bien maîtriser son sujet

La clef d’une présentation réussie est la maîtrise du sujet. Si vous ne connaissez pas bien votre sujet, vous risquez de vous heurter à plusieurs obstacles. D’une part, votre auditoire va vite déceler votre manque de passion, et il sera plus difficile de maintenir leur attention tout au long de votre présentation. D’autre part, vous aurez plus tendance à regarder vos notes et à ponctuer votre présentation de « euh »,  « voilà »  et autres tics de langage dont votre auditoire risque de se lasser très rapidement.

Pour réussir votre présentation orale et vous assurez de bien maitriser votre sujet, le secret est de répéter, répéter et répéter encore. Cela vous permettra de mémoriser les informations essentielles, ce qui veut dire que vous aurez moins besoin de consulter vos notes et que vous pourrez vous concentrer sur la manière de délivrer votre présentation. Une fois le fond du sujet maîtrisé, il vous sera beaucoup plus facile de vous concentrer sur la forme.

2) S’exprimer clairement

Pour captiver votre auditoire, il y a plusieurs règles à suivre. Tout d’abord, parlez fort, lentement et ar-ti-cu-lez. Si vous parlez à voix trop basse ou que vous mâchez vos mots, peu importe la qualité de ce que vous avez à dire, personne ne sera capable de vous comprendre. Si vous êtes facilement angoissé, concentrez-vous sur votre respiration avant de débuter votre présentation pour vous recentrer et évacuer le stress.

Deuxièmement, tentez de vous débarrasser des tics de langage superflus. Là encore, répéter devant un miroir ou avec des amis vous permettra de remarquer les « ah » les « euh », les « alors » et les « voilà » qui viennent trop souvent ponctuer vos phrases pour masquer votre gêne. Pour revenir au premier point, vous verrez que ces tics de langage ont tendance à disparaître quand vous maîtrisez votre sujet.

Enfin, n’oubliez pas d’accentuer votre discours. Vous n’intéresserez personne en parlant d’une voix monotone. Accentuer les points importants de votre présentation, c’est comme mettre en gras des termes clefs dans un texte, cela aide votre public à identifier les éléments principaux et à les mémoriser.

3) Ne pas sous-estimer le langage corporel

De nombreux travaux autour de la communication non verbale ont mis en évidence le fait que celle-ci compte bien plus que les mots ou la voix dans la transmission d’un message. Autrement dit, votre posture en dit plus long que vos mots. Il vous faut donc faire particulièrement attention à votre langage corporel lorsque vous vous exprimez face à un public.

Le premier écueil à éviter, c’est de regarder ses notes ou son support de présentation, de fixer le professeur ou de regarder par terre. Pour susciter l’intérêt des autres élèves et de votre professeur, il suffit de les regarder dans les yeux. Si vous craignez d’être distrait, vous pouvez aussi choisir de regarder droit devant vous, mais évitez de fixer un même point pendant toute votre présentation.

Votre langage corporel va lui aussi servir à accentuer certains éléments de votre discours. Si vous annoncez des statistiques particulièrement impressionnantes, assurez-vous que votre posture, tout comme votre ton, reflète la réaction que vous attendez de votre auditoire.  Vous ne pouvez pas vous contenter d’énoncer des chiffres chocs sur un ton monocorde : haussez la voix, utilisez vos mains et marquez une pause pour faire résonner votre propos.

4) Optimiser son support de présentation

Beaucoup d’étudiants font encore l’erreur d’utiliser un support de présentation (le fameux PowerPoint) sur lequel figure absolument tout ce qu’ils disent. Cela va vous poser problème pour deux raisons. Premièrement, votre auditoire risque de ne pas vous écouter, préférant lire vos slides. Deuxièmement, vous perdez grandement en impact. Votre support doit compléter votre présentation, pas l’éclipser !

presentation-orale

Insérer des graphiques et des tableaux dans votre présentation aide vos interlocuteurs à visualiser les donnes pour mieux les assimiler.

Le support de présentation vous offre l’opportunité de compléter votre présentation avec des images, des chiffres clefs, etc. Privilégiez un PowerPoint épuré, avec très peu de texte, et faites-y figurer des graphiques, des tableaux ou des cartes qui aideront votre public à mieux comprendre votre message en leur permettant de visualiser les données. Vous pouvez même utiliser des vidéos ou illustrer votre propos avec des photos.

Votre support de présentation peut même être l’occasion de faire rire votre public, en associant à votre discours des images inattendues, créant ainsi une relation privilégiée entre votre auditoire et vous. Sans compter que faire rire (ou même sourire) votre public vous permettra de détendre l’atmosphère et de mieux capter leur attention.

Maintenant que vous connaissez les secrets d’une présentation réussie, à vous de jouer ! N’oubliez pas de répéter jusqu’à maîtriser parfaitement votre sujet, soignez votre expression orale et corporelle, et préparez un support qui complètera votre présentation. N’hésitez pas à partager cet article autour de vous et à nous faire part de vos astuces personnelles dans les commentaires.

7 bénéfices que vous allez gagner en écrivant chaque jour

écrivain machine

On commence en général à écrire au collège, quand un prof nous demande de faire une rédaction. Même si ce n’est pas toujours simple au début ou vraiment fun, écrire peut devenir une vraie source de plaisir et développer chez vous des talents insoupçonnés. De nombreuses recherches scientifiques ont déjà démontré les nombreux bénéfices de l’écriture sur le cerveau et les facultés cognitives. (Mueller & Oppenheimer, 2014; Ziming, 2005; Velay, Longcamp & Zerbato-Poudou, 2004). Ecrire régulièrement peut amener d’énormes changements dans notre vie, comme: apprendre plus  et plus vite, développer sa créativité, enrichir son vocabulaire, mieux parler, en faire devenir un vrai écrivain, retrouver le sens de sa vie ou tout simplement améliorer son écriture manuscrite !

Voici en détails les 7 bénéfices que l’écriture va vous apporter

 

1# Vous allez apprendre en écrivant

La plupart des écrivains sont des lecteurs voraces et la lecture stimule votre envie d’écrire. Lire des livres, des articles, des blogs ou des journaux va vous permettre d’apprendre un nouveau domaine et même d’en devenir un expert. Vous pouvez aussi étudier en écrivant. La mémoire visuelle combinée à la mémoire gestuelle vont vous aider à mieux retenir l’information.

Même si vous écrivez comme passe-temps, l’écriture va vous aider à développer de nouvelles connaissances et aptitudes. Choisissez de lire et d’écrire dans le domaine qui vous plait le plus.

2# Votre créativité va se développer par l’écriture

Tout le monde a déjà connu l’angoisse ou l’ennui de la page blanche, en face d’une feuille ou d’un écran.  Votre esprit vous semble vide et le temps long en attentant que des idées et des mots apparaissent. Ce blocage arrive souvent quand vous n’avez pas l’habitude d’écrire ou que vous avez peur d’écrire quelque chose qui ne soit pas assez bon selon vous.

3# Votre vocabulaire va s’enrichir

Ça vous arrive peut-être d’être à court de mots. De ne pas pouvoir exprimer suffisamment clairement votre idée ou qu’on vous sous-estime à cause de votre manque de vocabulaire.

Lorsque vous écrivez tous les jours, le dictionnaire devient un de vos meilleurs amis. Vous allez briller à chaque occasion et pas seulement lors des parties de scrabble.

4# Vos paroles vont avoir plus d’impact

En même temps que votre vocabulaire s’enrichit, vos phrases seront plus claires, plus précises, plus argumentées. Peu importe où vous vous trouvez ; avec des amis ou au travail. Vous serez capable de communiquer aussi bien à l’oral qu’à l’écrit.

Vous allez parler avec plus de confiance et convaincre les autres plus facilement. Vos conversations seront plus riches et auront plus d’impact.

Pour le surmonter,  écrivez un peu tous les jours, si les phrases sont mal formulées, ce n’est pas grave. Il ne faudra pas longtemps pour que de meilleures idées arrivent et vous aurez de plus en plus facile à écrire.

5# Vous allez réaliser le rêve de beaucoup de personnes

Si l’écriture ne fait pas partie de votre travail, vous pouvez commencer par tenir un journal. Presque tout le monde, a voulu au moins une fois écrire un livre et pourtant seulement quelques-uns le font. Parce que c’est difficile ? Non ! C’est surtout une question d’organisation et de motivation. En écrivant un peu tous les jours, vous aller attiser la flamme de votre écrivain intérieur. Beaucoup d’écrivains ont d’ailleurs commencé par écrire sans avoir de formation littéraire, c’est encourageant !

6# Vous allez mieux vous comprendre en écrivant votre récit de vie

Raconter par écrit votre récit de vie peut être très intéressant, à la fois pour les autres personnes mais surtout pour vous. Raconter vos parcours, vos échecs et vos réussites peut vous amener à comprendre de nouvelles facettes de votre histoire et mieux cerner vos forces. On n’a pas toujours conscience du sens de notre parcours de vie. Le raconter peut nous aider par l’introspection à voir les choses sous une nouvelle perspective.

7# Vous allez améliorer votre écriture manuelle

En effet, avec l’utilisation croissante des claviers, on commence à perdre l’habitude de l’écriture cursive (manuelle). Nos lettres sont moins belles et on semble avoir l’écriture d’un enfant de 10 ans. Pas l’idéal quand on doit écrire un mot et faire bonne impression ! Mais rassurez-vous, avec un peu d’habitude et du bon matériel, vous allez réussir à retrouver un style d’écriture qui fera bonne impression sans que votre main ne fatigue après 5 minutes. Il n’y a pas de honte, à réapprendre à écrire correctement les lettres, d’ailleurs de nombreux ouvrages pour adultes sont consacrés à la calligraphie. Pour retrouver le plaisir d’écrire, oubliez le Bic, optez plutôt pour des plumes de différents formats qui vous aideront à embellir votre écriture manuelle.

écrire main calligraphie

N’oubliez pas de vous inscrire à notre newsletter pour ne pas rater les conseils gratuits 🙂

Tout ce qu’on ne vous a pas dit sur la lecture rapide

vitesse lecture

Dans cet article, je vais partager avec vous ce que j’ai appris pour augmenter mon rythme de lecture et pouvoir lire plus de 100 livres l’année dernière tout en retenant mieux ce que j’ai lu. Je vais aussi détruire certains mythes sur la vitesse de lecture pour vous montrer que toute personne peut apprendre.

Quels sont les bénéfices d’une lecture plus rapide ?

Tout d’abord, il faut faire une distinction entre lecture plaisir (je lis un bon roman de sciences-fiction) ou la lecture informative dans le but d’apprendre quelque chose (je lis mes cours ou un manuel pratique). Dans cet article, je me concentrerai sur la lecture informative mais vous pouvez aussi utiliser la méthode qui suit pour lire des romans.

Prenez en compte ceci :

Pensez au livre qui a eu le plus grand impact sur votre vie. Maintenant, imaginez ce que vous auriez perdu si vous ne l’aviez pas lu. Il existe des livres qui changent une vie. Si un seul livre peut changer une vie, alors 30 livres pourraient vous transformer au-delà de tout ce que vous pensez être capable de devenir.

 

Et s’il fallait encore vous convaincre des bénéfices de la lecture, voici seulement quelques avantages scientifiquement prouvés :

 

1. Vous paraissez plus intelligent (Cunningham & Stanovich, 2001)

Accumuler des connaissances vous rendra plus intelligent ou du moins vous fera paraître plus intelligent. Plus vous vous exposez à un nouveau vocabulaire, plus vous allez l’acquérir.   

2. Lire seulement 6 minutes peut réduire le stress jusqu’à 68% (Université du   Sussex, 2009)

3. Vous améliorez votre mémoire (Wolf, 2010)

Les gens qui lisent régulièrement ont une meilleure mémoire.

4. Vous développez vos capacités d’analyse (Cunningham & Stanovich, 2001)

5. Vous devenez un meilleur écrivain (Karen, 1993)

Cette étude a montré qu’en lisant un roman bien écrit, vous adoptiez le style d’écriture de l’écrivain. Comme si votre cerveau faisait un copié/collé des compétences de l’écrivain.

En résumé, je pense que maîtriser la lecture rapide est une compétence INDISPENSABLE pour tous ceux qui s’intéresse au développement personnel.

Et la bonne nouvelle, c’est que c’est possible … et beaucoup plus facilement que vous ne le pensez!

« Il y a certainement plus de richesse en un seul livre que dans tout le butin rapporté par les pirates de l’Île au Trésor» Walt Disney

 

Ce qui a changé quand je me suis mis à lire plus vite

Depuis plus de dix ans, je me gave de lectures sur le développement personnel. Mais je ne l’ai pas toujours fait de la manière la plus efficace. J’ai souvent vu des livres ou articles qui parlaient de lecture rapide. Mais je n’avais jamais pris le sujet au sérieux. Comme la plupart des gens, je doutais qu’il était vraiment possible d’apprendre à lire plus vite et si c’était le cas, je me disais que ce serait trop difficile ou trop fastidieux à apprendre. C’était une grave erreur car si j’avais maîtriser plus tôt la lecture rapide, j’aurais économisé un temps énorme et j’aurais acquis des connaissances et des compétences bien plus importantes.

Plus que de simples mots par minute, la lecture rapide a contribué à m’insuffler une nouvelle passion pour la lecture. Parce que je vais plus vite, que je retiens mieux et que ma lecture est plus facile et agréable qu’avant. Cette nouvelle motivation m’a permis de devenir un lecteur vorace. L’année dernière, j’ai lu 103 livres alors qu’avant j’en lisais à peine 10 par an. Ma capacité de lecture annuelle a donc augmenté de 930% ! Avec de la pratique certains arrivent même à en lire le double. Et vous allez voir, les techniques que j’utilise ne sont pas compliquées du tout.

Si vous comprenez les principes de base du fonctionnement visuel humain, vous pouvez éliminer les efforts inutiles et augmenter votre vitesse de lecture de manière INCROYABLE.

Voici les techniques efficaces pour lire plus rapidement :

1. La concentration favorise la rapidité de lecture

Tout d’abord, lire est une activité cérébrale qui réclame un minimum de concentration. Si vous voulez terminer rapidement un livre, apprenez à vous concentrer. Pour cela, choisissez un cadre propice, sans distractions, car c’est souvent dans le calme qu’on est le plus concentré.

Mettez de côté tout ce qui risque de vous distraire : internet, baladeur, radio, etc. Faites une petite séance de méditation afin de vider votre esprit et pour éliminer votre stress. Vous serez alors nettement plus concentré pour la séance de lecture que vous vous apprêtez à faire.

2. Choisissez un logiciel pouvant prendre en charge des e-book

Je vous conseillerai plus bas un logiciel gratuit de lecture rapide. Mais vous êtes libre de choisir celui que vous préférez, payant ou gratuit. En tous cas, je vous conseille de prendre une version qui peut prendre en charge les e-book. Ainsi vous pourrez lire un maximum de livres que se soit de la science fiction ou du développement personnel.

De plus, les e-books sont souvent moins chers que la version papier. Vous n’avez donc pas à dépenser des sommes faramineuses pour en profiter. Rendez-vous sur des sites de e-book gratuits et trouvez-y les livres électroniques qui vous intéressent. Gardez en-tête que votre objectif principal est d’être capable de lire un livre en seulement une journée. Grâce aux ebooks, vous allez pouvoir récupérer tout le temps perdu dans les transports en commun ou les longues files d’attente chez les médecins ou le coiffeur.

3. Des applications pour lire plus vite existent

Aujourd’hui, on trouve un logiciel ou une application de smartphone pour chaque chose ! Même pour apprendre la lecture rapide? En effet, la technologie ne cesse de se développer et des programmes sont actuellement disponibles sur le marché pour accélérer la vitesse de lecture.

Si vous voulez vous entraîner gratuitement avec un bon outil, il existe Lecture rapide 2.64. Cette application pour android vous offrira une série d’exercices pour lire plus vite au quotidien en plus d’être une liseuse pour vos livres numériques (ebook).  Il y évidemment toujours moyen de trouver mieux en version payante. J’ai moi-même testé « Lire plus vite » une autre application android. Pour 3 euros, je dois dire que j’en ai été très content. Acquérir une nouvelle compétence aussi précieuse pour le prix d’un verre, c’est cadeau. Les notes des utilisateurs sont d’ailleurs très bonnes.

Grâce à ces outils, vous dépasserez rapidement la vitesse de lecture normale. Le cerveau humain est capable de grandes choses à condition de l’exercer. Après plusieurs séances d’entrainement à la lecture rapide, vous allez parvenir à multiplier par 5  votre vitesse normale de lecture. Ainsi, au lieu de finir un livre en 5 jours, vous pourrez le terminer en seulement une journée.

4. Utilisez un pointeur (ou votre doigt)

Vos yeux ne restent pas fixes au même endroit. Ils voyagent en fait souvent sur la page pour recueillir plus d’informations. Ces mouvements sont appelés des saccades. Malheureusement, quand vous lisez, ces saccades (et distractions tout généraux) vous amènent à ralentir pour rechercher votre position de lecture. La solution consiste à utiliser un pointeur. Le pointeur le plus facile à trouver est juste le bout de votre doigt. Il suffit de placer votre index en dessous d’une ligne de texte et de le déplacer pendant que vous lisez. Au départ, l’aide d’un pointeur va vous prendre plus de temps que la lecture sans pointeur. Mais une fois que vous êtes habitué, vous pouvez lire vraiment plus efficacement et aller jusqu’à doubler votre vitesse de lecture en vous fatiguant moins.

5. Pour lire plus vite, il faut surtout gérer sa lecture

Quand on parle de lecture rapide les gens pensent directement à la vitesse de lecture. Mais la lecture rapide concerne plus le contrôle de votre lecture et pas seulement aller plus vite en lisant. Par exemple, si vous êtes dans une voiture de course, la vitesse de pointe est importante mais ce qui encore plus important est l’habileté du pilote à ajuster les vitesses pour bien négocier les virages. C’est pareil avec la lecture, en contrôlant votre vitesse vous serez beaucoup plus efficace qu’en passant à travers toutes les lignes de la page.

Un pointeur aide à contrôler, car au lieu de simplement utiliser vos yeux, vous pouvez déplacer votre main pour ajuster votre vitesse de lecture. Si vous déplacez votre main plus rapidement, vous serez obligé de lire plus vite. Aussi, si vous ralentissez votre pointeur, votre lecture va ralentir. Ce type de contrôle vous permet de lire attentivement les passages difficiles ou importants et d’aller plus vite quand les phrases sont plus simples.

6. Eliminez la subvocalisation

Subvocaliser veut juste dire qu’on prononce les mots qu’on lit dans sa tête. Subvocaliser n’est pas toujours une mauvaise chose. Ça nous aide à comprendre et à suivre un récit. Quand on a appris à lire, on a tous lu à haute voix. « Pierre mange la pomme, » chaque mot étant prononcé avec ferveur par le petit élève. Finalement, un jour on arrête de parler à haute voix, parce qu’on se rend compte que ça ralentit notre vitesse de lecture. Mais la plupart des gens prononcent encore chaque mot dans leur tête alors que ce n’est pas nécessaire pour saisir le sens d’une phrase. La preuve en image, vous pouvez lire ce texte:

Si vous voulez arrêter de prononcer les mots dans votre tête. Commencez par déplacer le pointeur plus vite sur la page. Ainsi ça vous fera perdre l’habitude de subvocaliser.

7. Lecture rapide = lecture active

La plupart des gens lisent de manière passive sans faire vraiment attention à ce qu’ils lisent. Quand ils ont fini leur livre, ils pensent qu’ils ont appris quelque chose mais c’est faux. Si vous lisez un roman pour vous divertir, ce n’est pas grave mais si vous lisez dans un but d’apprentissage, votre lecture ne sera pas efficace.

Lire plus vite et apprendre nécessite de passer à la lecture active. C’est à dire que vous devez devenir plus curieux, savoir quel est l’objectif de votre lecture, si vous trouvez quelque chose d’intéressant, notez-le ou recherchez des infos complémentaires. Il vaut mieux que vous passiez un peu de temps à rechercher des infos plutôt que d’avoir passé du temps à lire sans rien retenir.

8. Savoir varier les vitesses de lecture

Comme on l’a vu plus haut, la vitesse de lecture est une question de contrôle, pas seulement la vitesse. Autant il est parfois utile d’accélérer sur les passages où la quantité d’information est faible, autant il vaut mieux ralentir lorsque certains extraits sont importants ou plus complexes. Maintenant, vous devriez pouvoir lire sans subvocaliser, lire rapidement ou lentement et même

9. Rendre la lecture plus intéressante

Bon, si vous avez un livre de statistique ou de fiscalité gros comme un annuaire téléphonique à lire, ça risque de ne pas vous plaire. Mais vous pouvez rendre la lecture plus intéressante en changeant votre point de vue. L’idée n’est pas de vous convaincre que vous aimez les chiffres plus que tout au monde mais simplement de garder un esprit ouvert par rapport à tout ce que le sujet peut vous apporter de bon dans votre vie. Vous pouvez changer votre point de vue en recherchant ce que ce sujet peut vous apporter? Réduire vos impôts, maîtriser une compétence rare et obtenir une promotion, pouvoir conseiller vos collègues,… Si vous trouvez la lecture plus intéressante, vous serez capable de lire avec une attention plus soutenue et réduire le temps de lecture nécessaire.

L’augmentation de la vitesse de lecture vient avec la pratique

Pour les lecteurs débutants qui souhaitent améliorer leur vitesse, je conseille de pratiquer la méthode de lecture que nous avons vu au lieu de simplement lire. La pratique de la lecture repose essentiellement sur l’utilisation d’un pointeur et l’élimination des vocalisations pour faire défiler les mots plus rapidement que ce que vous pensez pouvoir comprendre. Pratiquez-la le plus souvent possible!

 

Vous souhaitez connaitre votre vitesse de lecture actuelle? Voici le test de vitesse de lecture

 

Prenez le premier livre que vous trouvez et faites ce qui suit:

  1. Déclenchez une minuterie pendant une minute
  2. Quand la minuterie démarre, marquez le début de la ligne que vous avez commencé à lire
  3. Commencez à lire et arrêtez-vous lorsque la minute est terminée
  4. Marquez la ligne où vous avez arrêté
  5. Comptez le nombre de lignes que vous avez lu
  6. Comptez le nombre de mots dans cette ligne (y compris les mots courts comme « je, « à »)
  7. Multipliez le nombre de lignes par le nombre de mots par ligne et vous obtenez votre score MPM, c’est à dire vos mots par minute et donc votre vitesse de lecture.

Pratiquez régulièrement la lecture avec les conseils que nous avons vu et refaite le test dans quelques temps, vous pourriez avec une belle surprise 🙂

Dites-nous votre score ici en bas dans les commentaires !

En bonus, découvrez un outil pour lire plusieurs livres par jour en moins d’1 heure !