Les 4 clefs d’une présentation orale réussie, sans stresser

presentation-sans-stresser

Que  vous soyez étudiant à l’université ou dans une grande école, il y a de fortes chances pour que vous soyez appelé à faire une présentation orale devant vos camarades et votre professeur. Cet exercice, parfois déroutant, est une bonne façon de s’entrainer à parler en public et à exprimer ses idées avec clarté. Alors que certains étudiants semblent y arriver sans problème, d’autres sont vite envahis par le stress lorsqu’ils se retrouvent face à un auditoire.

Si vous vous demandez comment réussir votre présentation orale, nous avons rassemblé dans cet article quelques conseils pour vous aider à vous sentir à l’aise et maintenir l’attention de votre auditoire.

1) Bien maîtriser son sujet

La clef d’une présentation réussie est la maîtrise du sujet. Si vous ne connaissez pas bien votre sujet, vous risquez de vous heurter à plusieurs obstacles. D’une part, votre auditoire va vite déceler votre manque de passion, et il sera plus difficile de maintenir leur attention tout au long de votre présentation. D’autre part, vous aurez plus tendance à regarder vos notes et à ponctuer votre présentation de « euh »,  « voilà »  et autres tics de langage dont votre auditoire risque de se lasser très rapidement.

Pour réussir votre présentation orale et vous assurez de bien maitriser votre sujet, le secret est de répéter, répéter et répéter encore. Cela vous permettra de mémoriser les informations essentielles, ce qui veut dire que vous aurez moins besoin de consulter vos notes et que vous pourrez vous concentrer sur la manière de délivrer votre présentation. Une fois le fond du sujet maîtrisé, il vous sera beaucoup plus facile de vous concentrer sur la forme.

2) S’exprimer clairement

Pour captiver votre auditoire, il y a plusieurs règles à suivre. Tout d’abord, parlez fort, lentement et ar-ti-cu-lez. Si vous parlez à voix trop basse ou que vous mâchez vos mots, peu importe la qualité de ce que vous avez à dire, personne ne sera capable de vous comprendre. Si vous êtes facilement angoissé, concentrez-vous sur votre respiration avant de débuter votre présentation pour vous recentrer et évacuer le stress.

Deuxièmement, tentez de vous débarrasser des tics de langage superflus. Là encore, répéter devant un miroir ou avec des amis vous permettra de remarquer les « ah » les « euh », les « alors » et les « voilà » qui viennent trop souvent ponctuer vos phrases pour masquer votre gêne. Pour revenir au premier point, vous verrez que ces tics de langage ont tendance à disparaître quand vous maîtrisez votre sujet.

Enfin, n’oubliez pas d’accentuer votre discours. Vous n’intéresserez personne en parlant d’une voix monotone. Accentuer les points importants de votre présentation, c’est comme mettre en gras des termes clefs dans un texte, cela aide votre public à identifier les éléments principaux et à les mémoriser.

3) Ne pas sous-estimer le langage corporel

De nombreux travaux autour de la communication non verbale ont mis en évidence le fait que celle-ci compte bien plus que les mots ou la voix dans la transmission d’un message. Autrement dit, votre posture en dit plus long que vos mots. Il vous faut donc faire particulièrement attention à votre langage corporel lorsque vous vous exprimez face à un public.

Le premier écueil à éviter, c’est de regarder ses notes ou son support de présentation, de fixer le professeur ou de regarder par terre. Pour susciter l’intérêt des autres élèves et de votre professeur, il suffit de les regarder dans les yeux. Si vous craignez d’être distrait, vous pouvez aussi choisir de regarder droit devant vous, mais évitez de fixer un même point pendant toute votre présentation.

Votre langage corporel va lui aussi servir à accentuer certains éléments de votre discours. Si vous annoncez des statistiques particulièrement impressionnantes, assurez-vous que votre posture, tout comme votre ton, reflète la réaction que vous attendez de votre auditoire.  Vous ne pouvez pas vous contenter d’énoncer des chiffres chocs sur un ton monocorde : haussez la voix, utilisez vos mains et marquez une pause pour faire résonner votre propos.

4) Optimiser son support de présentation

Beaucoup d’étudiants font encore l’erreur d’utiliser un support de présentation (le fameux PowerPoint) sur lequel figure absolument tout ce qu’ils disent. Cela va vous poser problème pour deux raisons. Premièrement, votre auditoire risque de ne pas vous écouter, préférant lire vos slides. Deuxièmement, vous perdez grandement en impact. Votre support doit compléter votre présentation, pas l’éclipser !

presentation-orale

Insérer des graphiques et des tableaux dans votre présentation aide vos interlocuteurs à visualiser les donnes pour mieux les assimiler.

Le support de présentation vous offre l’opportunité de compléter votre présentation avec des images, des chiffres clefs, etc. Privilégiez un PowerPoint épuré, avec très peu de texte, et faites-y figurer des graphiques, des tableaux ou des cartes qui aideront votre public à mieux comprendre votre message en leur permettant de visualiser les données. Vous pouvez même utiliser des vidéos ou illustrer votre propos avec des photos.

Votre support de présentation peut même être l’occasion de faire rire votre public, en associant à votre discours des images inattendues, créant ainsi une relation privilégiée entre votre auditoire et vous. Sans compter que faire rire (ou même sourire) votre public vous permettra de détendre l’atmosphère et de mieux capter leur attention.

Maintenant que vous connaissez les secrets d’une présentation réussie, à vous de jouer ! N’oubliez pas de répéter jusqu’à maîtriser parfaitement votre sujet, soignez votre expression orale et corporelle, et préparez un support qui complètera votre présentation. N’hésitez pas à partager cet article autour de vous et à nous faire part de vos astuces personnelles dans les commentaires.

Vous avez aimez cet article ?

Vous pouvez télécharger gratuitement "Mémorisation Facile" dans le quel j'explique comment vous pouvez faire pour diminuer votre temps d'étude tout en améliorant vos notes.


One Response to “Les 4 clefs d’une présentation orale réussie, sans stresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *