Comment réussir un examen en 7 jours ?

reussir examen jours

 

Depuis que j’enseigne à l’université, je vois des étudiants toujours stressés lorsque les échéances se rapprochent. Certains s’écroulent complètement à cause de la pression et du stress. J’ai eu l’idée d’écrire cet article pour les aider, pour vous aider, à mettre toutes les chances de votre côté si vous vous retrouvez dans cette situation. Mais ne perdons pas de temps, votre temps est compté !

1# Croyez en vous

C’est la base de votre réussite. Ne pensez pas à l’échec.  Si votre détermination est forte, tout est possible. Eliminez les pensées comme « je vais rater » ou « c’est impossible ». Visualisez-vous en train de réussir cet examen, comment vous sentez-vous? Plus forte sera votre détermination, plus vous augmenterez vos chances de réussite. Prenez 10 minutes pour faire cet exercice de visualisation.

2# Rassemblez vos documents

Rassemblez toutes vos notes, données, livres, podcast, vidéos,… Tout ce que vous devez étudiez. Si vos notes sont incomplètes ou pas assez claires, demandez aux meilleurs étudiants s’ils peuvent vous envoyez les leurs. C’est la première chose que vous devez faire. Contactez-en plusieurs pour gagner du temps.

Aujourd’hui, avec la technologie, les étudiants enregistrent souvent (à son insu) le prof. Si vous obtenez ces fichiers audio n’hésitez pas à les réécouter avant de vous coucher ou même pendant votre sommeil. Ça vous permettra de vous rafraichir la mémoire, de vous souvenir de détails (qui peuvent faire la différence quand vous serez devant l’examen). Comme sur Youtube, vous pouvez sans doute sur votre lecteur accéléré la vitesse de lecture. En passant de 1.0 à 1.5 vous gagnerez aussi un temps précieux.

3# Etablissez le planning

Le timing est serré, vous devez préparer un examen en 7 jours, c’est possible à condition de bien planifier le plan d’attaque. Vous allez répartir votre quantité de matière non pas sur 7 jours mais sur 5 jours. Ainsi, vous pourrez mieux faire face aux imprévus et les 2 derniers jours seront consacrés à une révision générale. Divisez la charge de travail entre ces 5 jours de manière équilibrée. Mais fixez des priorités. Les sujets difficiles peuvent recevoir plus de temps. Cela permet de fractionner l’examen en petites parties plus facilement assimilables. A la fin de chaque partie, testez-vous : qu’avez-vous retenu de ce que vous avez étudié ? Est-ce que vous pouvez en faire une mind-map reprenant les idées clés ?

4# Fixez des priorités

Assurez-vous que vous étudiez  uniquement sur ce qui va être évalué dans l’examen. Vous devez être très précis. Si vous avez un doute revoyez les consignes du prof ou demandez aux étudiants de confiance. Je vois souvent des étudiants mettre de l’énergie sur des parties moins importantes. Ou bien passer des heures à de l’étude par cœur là où ils pourraient gagner du temps en comprenant mieux ce qu’ils étudient.  Concentrez-vous sur l’essentiel puis approfondissez.

5# Trouvez le bon environnement pour étudier

Vous avez surement déjà remarqué qu’il y a des endroits où vous êtes plus concentré que d’autres. Votre chambre, la bibliothèque de la fac. L’environnement d’étude a un rôle crucial. Coupez tous les réseaux sociaux. N’étudiez pas en face d’un miroir ou avec du bruit. Généralement l’étude est efficace en bibliothèque, vous pouvez y aller avec un ami. Etudiez chacun de votre côté puis discutez des points difficiles ensemble pendant 15 min.

6# Misez sur l’énergie pas le temps

Ok vous devez réussir un examen et vous avez peu de temps mais vous devez absolument gérer votre niveau d’énergie. Le stress va vous donner une poussée d’adrénaline mais va aussi consommer votre énergie physique et mentale. Je vous déconseille de passer les nuits pour récupérer du temps sauf si ça vous a déjà réussi et que vous êtes sûr de gérer ce genre de situation. Quoi qu’il en soit, vous devez dormir au moins 6 heures et pas plus que 8 heures. Votre cerveau continue à faire des connexions avec ce que vous avez étudié même quand vous dormez, c’est donc une étape importante pour votre réussite. En étant reposé, vous avancerez plus vite.

Mangez des fruits ! Des œufs, du poulet et du poisson, c’est le top pour votre cerveau. Evitez les pâtes qui font dormir pendant la journée, prenez-les plutôt le soir.  Vérifiez que vous buvez vos 2 litres d’eau pendant la journée et prenez un verre d’eau avant d’aller au lit, mieux votre cerveau est irrigué mieux il fonctionnera pour vous.

Bonus : soignez votre copie

A la fin de chaque quadrimestre, comme mes collègues, je corrige des centaines de copies d’examen. Certaines sont de vrais torchons qu’il est parfois impossible de déchiffrer. Le correcteur est un humain et pas un robot. De ce fait, vous pouvez influencer favorablement sa manière de vous coter si votre copie est propre, aérée, lisible et qu’il sait retrouver les éléments principaux de votre réflexion sans effort.

Est-ce possible d’étudier et de réussir un examen en seulement 7 jours ?

C’est possible mais ce n’est jamais garanti. Plusieurs facteurs entrent en compte. La quantité de matière, la difficulté de la matière, les bases que vous avez et la manière dont vous allez appliquer mes conseils.

Quoi qu’il arrive gardez une attitude positive et PASSEZ A L’ACTION ! Si vous avez fait le maximum, vous n’aurez pas de regrets.

Avant de partir réussir votre examen, n’oubliez pas de vous abonner à la newsletter pour avoir de nouveaux conseils.

 

Vous avez aimez cet article ?

Vous pouvez télécharger gratuitement "Mémorisation Facile" dans le quel j'explique comment vous pouvez faire pour diminuer votre temps d'étude tout en améliorant vos notes.


8 Responses to “Comment réussir un examen en 7 jours ?

  • Ouais enfin desolee mais le coup de « demandez les notes des meilleurs etudiants »… Lol en fait ceux qui vont à tous les cours et prennent correctement leurs notes doivent taffer pour tous les bran leurs qui s’y prennent 7 jours à l’avance? Vous avez qu’à vous y prendre avant et bosser comme il faut tout le semestre, typique du « moins en faire » etudiant

  • D’accord avec toi sur le principe qu’il faut s’y prendre à l’avance. En théorie les étudiants sont sensés travailler chaque jour pour se préparer aux examens .. en théorie 🙂 Mais l’objet de l’article est de pouvoir aider les étudiants, même s’ils s’y sont pris en retard. 😉

    Quand on doit étudier dans l’urgence, avoir rapidement des notes propres et claires ça peut filer un sacré coup de pouce!

    • D’accord mais et pour les étudiants qui bossent correctement tout le semestre ? ils sont une minorité d’accord, mais moi perso chaque semestre c’est pareil : on vient me taxer mes notes parce que le cours était trop tôt, trop compliqué, trop chiant… au bout d’un moment on est tous dans la même galère, alors la solidarité dans un seul sens ça va bien ! Qu’est-ce qu’ils y gagnent ceux qui bossent bien ? Ils travaillent pour les autres qui sans rien glander auront un cours nickel ? Et tu peux même pas espérer d’eux un retour si un jour t’es malade ou que sais-je, parce que leurs cours sont à la main/pas complets. Cette idéologie de moins en faire grâce aux autres est assez pourrie.

      • D’une part, je serai assez curieux de savoir ce que cela peut bien retirer aux étudiants « sérieux » d’aider les « moins sérieux »…
        D’autre part je vois chaque jour des étudiants qui n’arrivent pas à récupérer des cours alors qu’ils travaillent en même temps… C’est un peu trop facile de dire « mais ils n’avaient qu’à être là »: tout le monde n’a pas la chance de pouvoir assister à 100% des cours, d’avoir papa/maman qui paient derrière. Je dis même pas ca pour moi, je ne vais pas en amphi mais j’me suis toujours débrouillé tout seul à grands renforts de bouquins, parce que j’ai une sainte horreur des amphis et aussi parce que 80% des cours des autres sont justement mal pris et remplis d’erreurs, mais je voulais juste souligner que ton raisonnement était d’une part bancal, et d’autre part au moins aussi pourri d’autosatisfaction que le fait de demander des cours. A bon entendeur

  • Merci pour ces conseils, ça m’a reboostéee 🙂

  • J’ai bien aimé l’idée de « miser sur l’énergie plutôt que le temps »

    C’est vrai !

    On n’y pense pas toujours mais vaut mieux être efficace qu’étudier de longues heures sans retenir.

    L’article va à l’essentiel. merci

  • J’ai du mal à croire u’un enseignant, à la fac qui plus est, incite ses étudiants à faire du bachotage de dernière minute : le truc qui ne leur fera jamais rien retenir à long terme et qui ne vise QUE la bonne note sans les compétences à long terme. Hallucinant.

    • Ton commentaire est totalement faux dans la mesure où tu n’as pas compris le message de cet article.

      Si on suit ton raisonnement, il vaudrait mieux que les étudiants abandonnent leur étude simplement parce qu’ils ne savent pas comment se préparer au mieux avant un examen ? De mon point de vue, il vaut toujours mieux réussir même si on ne retient pas tout que de rater ses études (sachant d’ailleurs que la majorité des compétences professionnelles seront développées une fois sur le terrain)

      Néanmoins, l’auteur donne JUSTEMENT des conseils utiles pour l’acquisition de compétences à long terme !!! : la confiance en soi, l’organisation, l’importance de l’environnement et d’autres

      Il rappelle ces bonnes pratiques pour permettre aux étudiants d’être directement efficaces dans leur étude pour préparer un examen dans l’urgence !

      CQFD !

      Personnellement, je viens de finir mes études d’ingénieur mais j’aurais aimé avoir un article aussi clair et qui va à l’essentiel avant de préparer mes révisions. On connait ces méthodes pour la plupart mais une fois qu’on commence à étudier on n’est pas toujours aussi structuré et organisé. L’article est pour moi un bon rappel

      Sur ce, MERCI !

      Alex

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *