6 trucs pour maîtriser l’écoute active

startup-594091_1920

« Quand une grande personne parle, on se tait » Eh oui, c’est sans doute ce qu’on vous a dit quand vous étiez enfant. Pourtant les adultes ne respectent pas toujours cette règle élémentaire de communication. Il n’y a qu’à regarder les débats télévisés pour en être convaincu.

Vous avez déjà fait l’expérience de ne pas être écouté et c’est très agaçant. Ce qu’il y a à savoir, c’est que bien souvent, on récolte ce que l’on a semé, c’est pareil dans la communication. En devenant un meilleur auditeur, on vous écoutera aussi mieux.

  1. Établir un contact visuel

Au commencement, il y eu un regard… Regarder la personne qui parle n’est pas difficile. Mettez votre téléphone en silencieux, décrochez de tout ce qui se passe autour de vous et accordez toute votre attention à la personne qui est en face de vous. Sérieusement, votre attention est le plus beau cadeau que vous pouvez offrir à quelqu’un.

  1. Montrer que vous écoutez

Un  sourire, un acquiescement, « oui » et « c’est vrai » sont suffisant pour montrer que vous suivez la conversation. Mais gardez un équilibre, trop et vous donnerez l’impression que vous attendez juste le bon moment pour déclencher une avalanche de mots.

  1. Laisser une pause avant de commencer à parler

Donnez une pause de deux secondes à votre interlocuteur avant de parler, votre message sera plus efficace et vous serez perçu comme un meilleur communicateur. C’est pour votre bien et celui de vos relations.

  1. Poser une question

Poser une question est un signe d’intérêt pour l’autre personne. C’est la différence entre avoir une conversation et juste prendre la parole. Une conversation engageante est beaucoup plus agréable pour tout le monde. Vous avez plus de chances d’être apprécié si vous montrez un réel intérêt à la conversation.

  1. Choisir la façon dont vous voulez être perçu

Si vous voulez être perçu amicalement par vos collègues. Réfléchissez à votre communication lorsque vous êtes avec des amis : est-ce que vous souriez plus ? Vous êtes plus détendu ? Vous proposez des activités ? Adoptez ces comportements avec vos collègues et nul doute qu’ils vous percevront différemment.

  1. Apporter de la valeur ajoutée

Evaluer ce que vous êtes sur le point de dire va contribuer positivement à la conversation. Peut-être que vous avez eu une expérience qui sera vraiment utile pour l’autre personne alors partagez-la. Par contre, si vous pensez que votre intervention n’apporte rien de plus, abstenez-vous.  Ça peut sembler une évidence mais la prochaine fois que vous prenez part à une conversation, remarquez tout ce qui ne valait pas la peine d’être dit,… vous pourriez être surpris.

En pratiquant ces techniques régulièrement, vous allez casser vos vieilles (mauvaises) habitudes et commencer à en créer de nouvelles. Par exemple, pour vous exercer, choisissez une personne à qui vous voulez donner plus d’attention et utilisez tous les moyens que nous avons vu pour améliorer votre communication avec cette personne.

Vous avez aimez cet article ?

Vous pouvez télécharger gratuitement "Mémorisation Facile" dans le quel j'explique comment vous pouvez faire pour diminuer votre temps d'étude tout en améliorant vos notes.


Trackbacks & Pings

  • Ad-Learn – Les clés pour mieux communiquer, tout de suite (1ère partie) :

    […] La communication, s’est d’abord savoir écouter. Trop de gens sont pris dans ce qu’ils veulent dire et n’écoutent pas la personne qui parle. Lorsque vous écrivez à quelqu’un, si vous répondez à un email ou une lettre, relisez attentivement ce qu’ils ont dit avant de répondre. Si vous écoutez bien, les gens vont vous offrir la même qualité d’écoute. Plus de conseils pour améliorer votre écoute en cliquant ici […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *